BAFA session approfondissement

  • Objectifs généraux

    • Analyser sa pratique et définir les intérêts et limites des différents modes d’organisation de la vie quotidienne ou des activités.
    • Compléter, peaufiner, confronter les acquis des stages précédents. Retour sur les temps fondamentaux et transversaux du BAFA.
    • Compléter ses apprentissages en lien avec la thématique choisie.
  • Public et Pré-requis

    • Demandeurs d’emploi, salariés, employeurs, étudiants…
    • Avoir déjà effectué une session générale BAFA de 8 jours minimum, validé « favorablement ».
    • Avoir déjà effectué une session pratique BAFA de 14 journées minimum.
    • Etre inscrit sur jeunes.gouv.fr/bafa-bafd
  • Modalités d'inscription / de recrutement

    • Si vous êtes demandeurs d’emploi, contacter votre conseiller Pôle Emploi, Mission Locale ou Cap Emploi.
    • Si vous êtes salariés, employeurs…, contacter directement le centre de formation POINFOR le plus proche de chez vous.
  • Financements possibles

    • Selon votre statut, contacter POINFOR (Bourse CAF possible).
  • Durée indicative

    • En centre : 42 h. Toute absence à l’une des journées, quel que soit le motif, rendra impossible la validation de la formation.

    Sur 6 jours consécutifs

  • Niveau d'entrée et de sortie

    • Sans niveau spécifique.
  • Validation

    • Attestation de fin de formation.
    • Les modalités et critères d’évaluation sont propres à une session dite théorique, autrement dit en l’absence de confrontation directe avec des mineurs. Ces critères d’évaluation et nos méthodes seront lus, commentés et distribués à chaque stagiaire le 1er jour de la session et affichés en permanence.

CONTENU

Des temps fondamentaux ou transversaux

  • La session d’approfondissement sera également l’occasion de réviser ou d’approfondir certaines compétences fondamentales, des temps imposés à tout le groupe, d’autres à la carte, selon les besoins et attentes spécifiques recensés le 1er jour de la session. Exemples :
    • Révision et actualisation de la réglementation propre aux ACM, l’évaluation des risques avant une activité ;
    • Le rôle éducatif de l’animateur ;
    • Prévention et régulation de groupe, de conflit;
    • Etude de cas, de diverses problématiques – sous forme de débats et échanges avec propositions d’outils ou de relais – pour aider l’animateur à trouver des réponses adaptées en cas de suspicion de maltraitance, « d’informations préoccupantes », d’observation de conduites addictives, de confrontation à certains comportements sexuels et pour transmettre les valeurs de la République et notamment la laïcité.
    • Et autres temps à la carte sur proposition des formateurs ou demande des stagiaires. Ces temps seront proposés sous forme d’expérimentations, échanges en favorisant les études de cas concrets, vécus ou redoutés.

Analyse de ses pratiques

 Plusieurs temps d’échanges d’1 heure à 1 h 30 seront organisés par thématique en petits groupes avec un formateur, afin d’analyser ses expériences et d’essayer de définir les avantages et les inconvénients des différents modes d’organisation selon les âges des enfants et le type de structures rencontrées. Présentation de quelques-uns des Items qui pourront servir de base aux échanges et analyses :

    • Le rôle socio-éducatif de l’animateur en ACM : leur implication à l’écriture du projet pédagogique de l’accueil ou du séjour, leur compréhension des objectifs…
    • L’animation et l’organisation de la vie quotidienne : l’accueil quotidien, l’hygiène et la toilette, les rythmes de vie, la restauration et les repas, le sommeil…
    • L’organisation et l’animation des activités: leur diversité, l’offre aux enfants, le choix, leur sensibilisation, la préparation…
    • Les relations : entre les jeunes entre eux et entre les jeunes et les animateurs rencontrés lors des différents stages pratiques, avec la direction et les organisateurs, avec les familles, avec les intervenants extérieurs.

Ces temps seront précédés par un petit temps d’écrits demandés à chaque stagiaire, à l’aide d’un dossier support, afin de les aider à se rappeler leurs expériences sur différents items ciblés. Après les constats, les échanges viseront à permettre à chacun de donner son avis, argumenter et construire ses idées, écouter et prendre en compte les idées des autres, voire évoluer vers des pratiques innovantes dans l’intérêt de l’enfant (…). Ces confrontations seront également l’occasion pour les formateurs de compléter le stage de base par quelques apports théoriques oubliés ou à approfondir.

  • Compléter ses apprentissages en lien avec la thématique choisie. Des temps dits « à la carte »

Le contenu de la ou des thématiques sera réfléchi avec l’équipe qui préparera le stage et affiné dès le 1er jour de la session selon les attentes des stagiaires. Ces derniers pourront toujours par ailleurs opter pour une autre thématique que celle pour laquelle ils s’étaient inscrits au préalable. Chaque fois, ils seront confrontés à un choix de temps « à la carte ».

Pour d'autres renseignements contacter le centre POINFOR le plus proche.